Le joyau de l'eau

Ruisseau clair et joyeux, tu es la source même de la vie.

Et pourtant, dans la houle de tes eaux tumultueuses,

Gronde parfois le maelstrom des colères et des confusions.

Quand l'eau boueuse laissera-t-elle émerger

Le lac paisible de toute vérité?

Inlassablement, obstinément

Contournant tous les obstacles,

Le fleuve coule vers la mer

Et la mer jamlais n'est remplie. Panta Rei!

Eau bienfaisante, au soir de ma vie, tu mes fais don

Sur le seuil même de ma maison

Du chant léger d'une humble fontaine

Annette