Notre séquoia

En ce début de printemps, si lumineux et pourant si sombre ( nous sommes en plein confinement) je viens chaque jour rendre hommage au grand séquoia qui se dresse au fond de notre parc. J'aime à toucher son écorce rugueuse, encore toute chaude du soleil de l'après-midi, et j'admire la détermination avec laquelle il s'élance vers le ciel, comme si jamais il ne pourra être ébranlé par des vents mauvais. Je me laisse pénétrer par son énergie, sa sérénité, sa force tranquille, mais aussi par sa bienveillance, car non seulement il m'offre courage et protection, mais il sert aussi d'abril à tout un petit peuple d'insectes qui grouillent joyeusement entre les écailles de son tronc.

(Annette, avril 2020)