Décembre 2019

IL RESTE UNE SEMAINE AVANT LA PARUTION DE PARIS EN TOUS SENS

Voilà une idée de cadeaux originaux : 40 dessins « made in Paris », tous des orignaux, à acquérir à des prix d’ami. De quoi réjouir les yeux de vos amis, connaissances et collègues. Dans la sphère artistique, une revue comme celle-ci, " Paris en tous Sens " est une initiative extrêmement rare et donc précieuse.

 

P A R   Y A N N   L E   H O U E L L E U R

Ces temps-ci, il me faut jongler avec beaucoup d’activités et d’obligations. Mais j’ai fait le choix de mettre mes compétences au service d’autrui, et je dois assumer, sans pour autant me plaindre, une charge de travail excessive. Notamment, je participe à une campagne électorale, en vue du renouvellement de l’équipe municipale, à Gennevilliers, ville de 42.000 habitants aux portes de Paris où j’ai pris racine bien que travaillant à 90 % à Paris en ma qualité de dessinateur.

C’est dans ce contexte plutôt hostile, tout au moins tendu, que va éclore, la semaine prochaine, le n° 11 de « Paris en tous Sens ». La couverture a déjà été réalisée. La voici en exclusivité.
Cette édition comprendra une quarantaine de dessins, véritable mine d’inspiration et de couleurs dans laquelle vous pourrez piocher de manière à offrir des dessins élaborés à Paris mais aussi  - nouveauté cette année -  des dessins faits en banlieue.

Comme il fait froid, désormais, et que je ne puis rester des heures durant sur les trottoirs, l’humidité attaquant mes muscles et dégradant les feuilles de papiers, la solution s’impose une fois de plus : proposer des originaux exclusivement (en vertu de mon éthique professionnelle) à des amis, connaissances, clients réguliers… pour leur permettre de faire des cadeaux originaux à l’occasion de Noël.

Ces dessins, presque tous de format A 4, sont vendus entre 30 et 45 euros.
Dans quelques jours débutera l’envoi, à vous toutes et vous tous, du PDF de Paris en Tous Sens n° 11.

Je compte sur vous pour réserver à une telle initiative un accueil enthousiaste.

Avec mes remerciements et mes meilleures pensées.

Yann Le Houelleur
(06 89 58 71 34)

 
 
 

ARTICLE COUP DE POUCE

ARTICLE COUP DE POUCE


Houcine et ses amis ont bien du courage…

Dans un passage donnant sur la rue du faubourg St Denis, face au café Sully, Houcine et ses amis vendent des habits de bonne qualité et cependant à des prix abordables. Ils veulent travailler et ne pas tomber dans le piège de l’assistanat social. Encourageons-les !!! 

 

2 décembre 2019


 
Elle est intéressante, la rue du Faubourg Saint Denis, avec un métissage architectural des plus débridés. Peut-être l’un dernier coins de la capitale à conserver un esprit parisien, en raison notamment des nombreux petits commerces qui s’y succédent. Si je ne le trompe : aucun supermarché n’est venu altérer et même pourir la vie des habitants.

Alors, un soir où sévissait le froid, je me suis mis à dessiner un café assez marrant, le Sully, enseigne le long des stores dont il manque un « L ».Mais en définitive, c’est à la terrasse de ce café qu’il me faudra rendre compte, par le biais de mes crayons, du fonctionnement et de la fréquence de visiteurs d’un commerce d’habits assez insolite…

Au n° 12 de la rue du Faubourg Saint Denis, il y a un passage à l’entrée duquel se sont installés une équipe de jeunes, portant tous des noms arabes, dont je suis devenu un ami et un confident. Ils sont d’une gentillesse phénoménale, vendant des pantalons, des chemises, des vestes d’une qualité excellente à des prix défiant toute concurrence.


Un loyer baucoip trop élevé

Eh bien, figurez-vous que la ville de Paris leur demande chaque mois… 1500 euros pour louer un espace dans un passage où, en hiver, le froid et le vent s’engouffrent assez brutalement. Quant on connaît le gâchis des finances publiques auquel s’adonne l’équipe municipale en place, on ne peut qu’être choqué par un loyer aussi élevé qui pénalise ces jeunes. Responsable de ce sympathique commerce, Houcine, 28 ans, a travaillé auparavant dans l’hôtellerie, jusqu’au jour où il a eu envie de voler des ses propres ailes.

Et chaque mois, son business est donc amputé de 1500 euros. Cela aurait-il ruiné Mme Hidalgo et M. Brossat que de leur accorder « seulement » 700 euros ? Hélas, on connaît le peu de cas que les cocos font du petit commerce, comme j’ai pu le constater à Gennevilliers. Par contre, les vendeurs de bière, d’eau minérale, d’images de Paris made in China peuvent s’en donner à cœur joie : ils sont pour la plupart illégaux en France, ils sont insolvables, ils incarnent cette générosité dans l’accueil des étrangers dont la France abuse et dont Emmanuel Maceon s’ennorgueillit… Alors il est bien normal que d’autres casquent à leur place.  


« Je rencontre des personnes qui m’apportent quelque chose »


Houcine habite toujours chez ses parents. « C’est pratique quand, certains mois, je n’arrive pas à avoir un salaire. » Sur le ton de la provocation, je lui ai demandé s’il n’aurait pas préféré opté pour un commerce tel que le deal de substances illégales, très florissant, et il a eu cette réponse admirable : « Au fond, mon plus beau salaire, certains jours, c’est de rencontrer des personnes qui m’apprennent des choses, qui me donnent la certitude d’avoir une activité utile pour la société… »

Je souhaite tout le bonheur du monde, autant à Houcine et ses copains. Je ne peux faire grand-chose pour les aider. Tout juste puis-je vous recommander d’acheter vos pantalons, T-shirt, sous vêtements, Sweatshirts, polos, blousons auprès d’eux, une cabine d’essayage se trouvant même sur place. Ces jeunes ont la passion de la qualité, le sourire toujours aux lèvres, d’une gentilesse à toute épreuve. Ils ont fait le choix différent dans cette voie sans issue qu’encouragent tant « mes » élus cocos de Gennevilliers, la commune où j’ai été amené à résider : le shoot permanent aux aides sociales et aux subventions de toutes sortes qui, à la longue, produit des attardés mentaux et des assistés à vie…

Yann Le Houelleur

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.11 | 04:01

Bonjour Bruno! Merci, nous sommes voisins... Je n'arrive pas à "voir qui vous êtes" si toutefois vous habitez aussi la grande barre Victor Hugo à Gennevilliers!

...
14.11 | 18:55

Coucou Yann c'est bruno
Un ptit coucou que je trouve super ton site
Bonjour a sheriff
A bientôt
Bruno de Henri MUSLER toujours a VH

...
18.07 | 04:10

You can send me your email address too. Thanks

...
17.07 | 20:08

Do you have WhatsApp we met 2 weeks ago. Thanks!!

...
Vous aimez cette page