Cap sur l'Ile de France

Nouvelle série de dessins et chroniques

Aux portes de Paris,
de si jolis coins

Voici quelques endroits propices au délassement et à l'évasion, à quelques kilomètres de la capitale. Avec un préférence pour les bords de la Seine où somnolent des péniches, certaines transformées en restaurants, d'autres habitées par des personnes plutôt chanceuses...

(texte après les deux dessins ci-dessous)




Pont ferroviaire entre les communes de Levallois et Asnières, que Van Gogh avait peint quand il n'y avait pas encore de caténaires

Péniche "Le Sans Souci" sur les bords de Seine, à Sèvres


Si Paris n’était que Paris, ce serait déjà bien comme ça ! Mais la plus belle des capitales présente l’avantage de s’insérer dans une mosaïque de paysages et de sites d’une beauté prodigieuse.

Autrement dit, plutôt que de se limiter à une exploration de Paris, il faut songer à déployer des efforts pour goûter aux départements de ce qu’on appelle, avec un zeste de poésie, l’Ile de France. Des efforts parfois épuisants, puisqu’il est nécessaire de monter à bord de trains ou d’avaler des kilomètres d’autoroute, mais qui sont copieusement récompensés.

Que ce soit les châteaux de Fontainebleau, Versailles, Chantilly ou tant d'autres, la forêt de Saint-Germain en Laye, celle de Rambouillet, la basilique de Saint Denis (incontournable), ou les bords de la Seine comme de la Marne : de tels déplacements en valent toujours largement la peine, tant ces lieux sont riches d’histoires et fertiles en paysages souvent grandioses.

(suite après les dessins)