Projets d'espoir - association loi de 1901

Haïti : le séisme et la tempête

L'association Projets d'espoir a vu le jour lors du tremblement de terre de 2010 afin de se donner les moyens d'intervenir dans ce pays. Aujourd'hui, ce pays est à nouveau en proie avec les éléments avec un séisme et une tempête. Le bilan s'allourdit de jour en jour puisque nous dépassons les 1 000 morts et près de 3 000 bléssés. En janvier 2010, le tremblement de terre avait fait plus de 200 000 victimes et près de 1,7 millions de personnes avaient été déplacées.

En suivant le lien, figurant plus bas, vous verrez les dommages qui ont été causés aux bâtiments mais vous imaginez sans peine les conséquences sur les esprits et les consciences de ceux qui ont déjà vécu cette déferlante et qui se remettaient à peine des deuils et des sacrifices, sans compter ceux qui ont été marqués dans leur corps ou dans leur affection, en perdant un proche, un parent, un enfant, un frère ou une soeur. Le peuple meurtri est courageux et il ambitionne de reconstruire son pays qui a connu des événements tragiques récemment sur un plan politique.

l'Association "Projets d'espoir" ouvre un espace de don au profit d'Haïti afin que nous puissions envisager d'agir, comme nous l'avions fait précédemment avec la fondation la main dans la main, créée par les haïtiens pour les Haïtiens et c'est ce qui nous avez permis de distribuer des filtres à eau dans les camps de réfugiés. 

Voir en ligne le reportage "no comment"

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/s%C3%A9isme-en-ha%C3%AFti-au-moins-724-morts-et-2800-bless%C3%A9s-les-secours-sont-%C3%A0-pied-d-oeuvre/vi-AANlJ4e

L'appel aux dons est lancé et vous pouvez adresser vos dons aux adresses habituelles ou encore faire des virements sur le compte de l'association ou sur son compte Paypal. RDV au chapitre "comment donner".

 

Besoin d’aide encore pour boucler le projet : il nous manque 4 000 €

Le projet d’électrification des trois villages se poursuit et grâce à votre aide, le programme d’équipement des maisons en panneaux solaires se met en place : depuis le début de la semaine, c’est près de 150 maisons qui ont été équipées et qui permettent aux familles de disposer d’une source d’électricité. Un troisième atelier de formation a été installé et les « mamas solar » sont de plus en plus performantes pour la mise en œuvre des panneaux solaires et des équipements et elles gagnent en expertise pour le fonctionnement, l’entretien et la réparation des matériels, des boitiers et des batteries.

Nous avons besoin de réunir 4 000 € pour boucler le programme et assurer la prise en charge des formateurs et leur hébergement alors qu’ils vont rester 15 jours au lieu des 10 jours initialement prévus. Merci à celles et ceux qui nous ont déjà aidé car sans votre participation et votre générosité, nous n’aurions pas pu permettre à ce projet d’aboutir alors même que nous avons travaillé près de 5 ans avant que le financement ne soit débloqué par le PNUD et que le Conseil de l’entente assume une autre partie du financement. C’est un petit effort qu’il nous reste à accomplir pour que tout puisse être mis en place comme il se doit et que nous puissions arriver à équiper le maximum de foyers.

Merci pour votre aide !

Vous pouvez adresser vos dons à l’association « Projets d’espoir » 6, place Firmin Pons 31 770 COLOMIERS, en indiquant au dos du chèque : projet « « Mamas Solar ou par virement ou par règlement sur le compte Paypal. Reportez-vous à la rubrique « comment donner ».

 

Electrification de trois villages en Côte d'Ivoire
Batteries pour le stockage
Electrification de trois villages en Côte d'Ivoire
boitier de transformation de l'énergie
Electrification de trois villages en Côte d'Ivoire
Lanterne solaire à l'entrée d'une maison

Il nous faut réunir 9 000 € pour le 30 juin 2021

Le projet : électrification des villages de Nambodiélékaha, Tawelehaka et de Tianakaha en Côte d’Ivoire, dans la région de Korhgo.

Ce projet est mené sous la supervision du Conseil de l’entente qui regroupe 5 pays de l’Afrique de l’Ouest (Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo) et le Barefoot College (Collège des pieds nus), fondé au début des années 1970 par le militant indien Bunker Roy, inspiré par les idéaux égalitaires du Mahatma Gandhi. Il s’agit de procéder à l’électrification de villages ruraux et de former, principalement des femmes au métier « d’électriciennes » afin qu’elles acquièrent les compétences pour installer et réparer des installations solaires dans leurs villages.

Ce programme est appuyé par le PNUD Côte d’Ivoire (Programme des Nations Unies pour le Développement). Ce projet a mobilisé 92,000.00 dollars US, pour le financement du matériel nécessaire à l’électrification des trois villages, et cela va concerner plus de 300 foyers. Le matériel vient d’être expédié en Côte d’Ivoire et il va être réceptionné dans les prochains jours.

La mise en œuvre de cette collaboration internationale est une première en Côte d’Ivoire, une fierté et cela va créer une économie circulaire puisque les « mamas solar » comme on les appelle aujourd’hui, vont percevoir des revenus pour la maintenance, et cela va développer de nouvelles opportunités pour ces village distants d’au moins 10 km des dernières zones couvertes par les réseaux électriques qui utiliseront une énergie verte, le solaire. 

La finalité : cette action impactera 3 villages de 100 maisons, soit 300 foyers au total, de manière positive et significative : réduction du budget d’éclairage, améliorations des conditions d’études des élèves, extension des plages horaires pour continuer la vie sociale, possibilité de veiller plus tard pour organiser le travail du lendemain, etc…

Sur place, en Côte d’Ivoire, c’est l’association Kartieca qui s’est engagée pour la formation d’un groupe de femmes ivoiriennes pour l’électrification des trois villages en Côte d’Ivoire mais il lui manque le budget nécessaire à la mise en œuvre de la formation.

Cela représente une somme de 9 000 € pour réaliser cette ultime étape qui ne peut être prise en charge par les institutions internationales qui ont financé le projet.

C’est notre part et nous ne pouvons pas, ne pas la financer !

Cette somme est nécessaire pour faire venir trois formateurs du « Barefoot College » en Côte d’Ivoire qui vont assurer la formation des « mamas solar » et leur donner l’autonomie nécessaire pour devenir opérationnelles. Nous devons couvrir les frais de déplacement (billets d’avion, véhicule), logement et nourriture sur place pour les 2 ou 3 formateurs pendant 12 jours.

Merci pour votre aide !

Le matériel a été livré à Abidjan le 11 juin 2021
Le convoi a immédiatement pris la route et il va passer la nuit à Yamassoukro
Ce matin, il a repris la route en direction du premier village

PROJETS D'ESPOIR : retour sur nos projets autour de l'artémisia et du premier crédit à taux 0 % (février 2021)

L'artémisia : une plante pour guérir du paludisme !

Il y a deux ans de cela, en juillet 2019, nous vous avions raconté notre rencontre avec une étudiante de l'université libre de Bruxelles, Céline Vauthier qui avait décidé de s'engager dans la lutte contre le paludisme après un voyage au Togo où elle avait découvert une plante, l'artémisia, à laquelle on prêtait des vertus curatives pour cette maladie.

Nous avions décidé de l’aider et l'association Projets d'espoir avait donné à Céline Vauthier 1 500 € et une autre association amie, Présence, avait donné 2 000,00 €. Avec l'aide d'autres étudiants de son université et de nombreux amis, elle noué des contacts avec le chef du village de Dunozi (Togo) qui a mis à sa disposition un terrain et des hommes et des femmes de ce village se sont engagés dans cette aventure et en août 2020, la première récolte a vu le jour et elle a été conditionnée en sachets.

Depuis lors, la COVID 19 s’est abattue sur la planète mais le projet continue ; il ne s’est jamais interrompu. Les nouvelles récoltes ont eu lieu, le conditionnement en sachets et la diffusion se sont poursuivis.

Nous avons besoin de votre aide et de vos dons !

Microcrédits et crédit à taux zéro – retour sur le premier prêt consenti en 2019

Le 31 octobre 2019, l'association Projets d'espoir a signé son premier contrat de prêt à taux zéro au bénéfice d’un couple pour qu’il puisse procéder à l’ouverture d'une boulangerie traditionnelle dans un petit village. Le financement portait sur une somme de 9 000 €. Ce projet dédié avait reçu le soutien de deux donateurs et cela avait permis à l'association Projets d'espoir de s'engager dans la voie des microcrédits et des emprunts à taux zéro afin de faciliter la réalisation de projets et de créer du lien social.

Cela n’a pas été facile pour ce jeune couple qui a été confronté, comme tous, à la crise sanitaire mais il a pu néanmoins réaliser son projet et le 15 janvier 2021, il est revenu vers l’association projets d’espoir pour nous faire part des réalisations accomplies : « Après une saison d'hiver rude, une interruption liée au contexte sanitaire de 2020 suivie d'un été plein de rebondissements positifs, nous avons finalement fait le choix d'investir la majeure partie du prêt de l'association dans l'achat d'un camion le 1° octobre 2020 et nous avons pu aborder la nouvelle saison d'hiver dans de bonnes conditions tant au niveau de notre organisation de travail que de la protection contre les intempéries. Nous nous sommes positionnés sur de nouveaux marchés et emplacements foodtruck et nous développons activement notre clientèle et notre gamme de produits, notamment sur un Marché Bio.» et de poursuivre, en nous confiant que pendant l’été 2020, le couple a pu créer « un espace de convivialité et artistique à domicile dans notre jardin, autour de notre activité professionnelle. Nous avons pu organiser des soirées-concert accompagnées de repas-crêpe qui ont été plébiscités. Nous souhaitons réitérer cette formule en juillet et août 2021 et nous réfléchissons à sa mise en œuvre pour une meilleure gestion : formation, bâti, … »

Aidez-nous à réaliser d'autres prêts et à participer à de nouvelles initiatives solidaires !

Des nouvelles de l'association SOLISOL : la rentrée de septembre 2020 est reportée...

L’association SOLISOL n'a pas repris son activité en septembre 2020 en raison de la crise sanitaire qui ne lui permet pas de mettre à disposition le marché libre de légumes et de fruits. Toute l'équipe a conscience que cela constitue un manque alors même que le confinement et les conséquences attachés à celui-ci ont ajouté à la précarité déjà existante.

Nous espérons pouvoir reprendre rapidement la distribution des denrées alimentaires et l'organisation du marché aux fruits et légumes avec nos partenaires.

Gardons notre esprit solidaire de partage et d'échange ! Nous avons besoin de votre engagement et de vos aides financières.

Dernières nouvelles

21. juin, 2021
Electrification de trois villages en Côte d'Ivoire
La formation des mamas solar se poursuit et l'équipement des maisons en panneaux solaires a commencé. Tous les jours, c'est plus d'une dizaine de maison qui sont équipées.
11. juin, 2021
Livraison du matériel à Abidjan
Le matériel pour l'électrification des trois villages de Côte d'Ivoire a été livré et réceptionné. Le convoi est parti en direction de Korhogo. Il va passer la nuit à Yamoussoukro
1. juin, 2021
lancement du projet "électrification de 3 villages
Projets d'espoir doit réunir 9 000 €
30. janv., 2021
pouponnière de Bamako au Mali
La situation est un peu compliquée au Mali et la nouvelle équipe au pouvoir a promis de continuer à faciliter le travail de l'association Via Sahel, enfants d'Afrique, aussi bien à Bamako qu'à Sangha, au nord du pays. Il faut trouver de l'argent pour acheminer du lait à la pouponnière et cela va devoir se faire par la mer.
Il faut trouver 8 000 € pour les frais de transport. L'association présence à donné 2 000 € ! Il en manque ! Merci de nous aider et d'envoyer vos dons.
15. janv., 2021
crédit à taux 0%
retour sur le projet à taux zéro - achat d'un véhicule et poursuite de l'activité.
20. août, 2020
Dunozi (Togo)
L'action de Céline Vauthier a pris la forme juridique d'une ASBL (association sans but lucratif) et cette année, l'association vise une production trois fois plus importante, qui va se faire sur un hectare entier : déjà 15 kilos ont été récoltés.
27. juil., 2019
L'artémisia : une plante qui soigne du paludisme
Rencontre à Paris de Céline Vauthier, étudiante à l'université libre de Bruxelles pour le développement de son projet de culture de la plante artémisia dans le village de Dunozi au Togo et à la distribution de cette plante à la population.
6. sept., 2018
Début de la nouvelle saison pour SOLISOL
SOLISOL commence sa nouvelle saison d'accueil et de distribution des denrées alimentaires et elle organise son marché maraicher.
Tous les jeudis à partir de 14 heures.
2. août, 2018
SOLISOL obtient son habilitation préfectorale
Par arrêté préfectoral du 2 août 2018, l'association SOLISOL fait partie des personnes morales habilitées à recevoir des subventions publiques pour l'aide alimentaire.
15. juin, 2018
Maternelle à Bamako (Mali)
La maternelle a été construite et livrée. Elle vient compléter l'accueil des enfants depuis la construction de l'école.
1. févr., 2018
Concert à Saint Pierre des Cuisines à TOULOUSE
Récital au profit de Projets d'espoir
17. oct., 2017
Journée mondiale de refus de la misère
Aidons l'association SOLISOL
14. sept., 2017
SOLISOL
L'association à ré-ouvert ses portes. Distribution de denrées alimentaires et organisation d'un marché de fruits et légumes pour les adhérents.
Tous les jeudis (hors vacances scolaires) de 14 h à 17 heures 32 boulevard des Récollets 31400 TOULOUSE
4. juin, 2017
Projets d'espoir "double" la recette
Projets d'espoir a doublé la recette de la soirée et elle a remis à l'association Via Sahel - Enfants d'Afrique, un chèque de 785 €.
Il aura ainsi été récolté 1 570 €... Merci !
4. juin, 2017
soirée au domaine de Sautou
Soirée organisé par Via Sahel - Enfants d'Afrique afin de récolter des fonds à la suite de l'incendie de la pouponnière de Bamako.
Il a été récolté 785 € dans la soirée.
24. mai, 2017
Incendie à la pouponnière de Bamako
Nous avons été alertés dans la nuit d'un incendie qui aurait ravagé la pouponnière de Bamako. Nous attendons de nouvelles informations.
Un appel aux dons est lancé.
20. mai, 2017
VIDE GRENIER à COLOMIERS
Le vide grenier qui était organisé le samedi 20 mai 2017 à COLOMIERS s'est bien passé et il aura été réuni une somme de 122,68 €.
Un grand merci à Martine, Sophie, Marie-Josée, Xavier.
19. avr., 2017
Concert à la MJC Croix-Daurade au profit d'Haïti
La MJC Croix Daurade nous a remis un chèque de 331,70 € correspondant aux recettes du concert du 13 janvier 2017 auquel ce sont ajoutés des dons spontanés pour un montant de 67 €, soit un total de 398,70 € et les fonds vont être transmis à la fondation "la main dans la main" en Haïti pour aider les personnes victimes du dernier ouragan.
13. janv., 2017
CONCERT au profit de Projets d'espoir pour HAITI
Venez nombreux à ce concert!
La recette sera intégralement reversée à l'association "Projets d'espoir" pour financer els actions qu'elle va mener en HAITI en collaboration avec la fondation " La main dans la main"...
5. janv., 2017
Après les fêtes de fin d'année, SOLISOL reprend la distribution des denrées alimentaires tous les jeudis à partir de 14 heures ainsi que son marché de fruits et légumes mais, ce sera l'occasion de distribuer les jouets reçus de l'association des commerçants de COLOMIERS - LE VILLAGE !
11. déc., 2016
L''association des commerçants de COLOMIERS - LE VILLAGE a organisé avec l'aide de la CROIX ROUGE de COLOMIERS une collecte de jouets en faveur du secours populaire et de Projets d'espoir. Grâce à la générosité des columérins, il a été collecté près de 4 000 jouets : Projets d'espoir a reçu des dizaines de jouets!
7. nov., 2016
L'école est ouverte... La rentrée est faite et c'est près de 700 élèves qui ont vécu la rentrée scolaire. On peut mesurer le temps parcouru pour passer d'un amas de toiles et de tôles pour aboutir à une construction solide avec une capacité d'accueil importante.
12. oct., 2016
Haïti - projets d'espoir adresse 700 € d'aide
L'association "Projets d'espoir" s'est associées aves les associations Présence et Etincelles afin de réunir des fonds au profit d'Haïti, via votre correspondante, la fondation "la main dans la main". Sa contribution est de 700 € et au final, il aura été transmis 2 500 € via nos trois associations. Ces fonds vont être utilisés pour acheter sur place les produits ou les médicaments de première nécessité.
12. sept., 2016
Après avoir débarassé les tôles, les tissus et le bric et le broc, les murs commencent à s'élever et tout va aller très vite maintenant. Les fonds récoltés sont utilisés au fur et à mesure de l'avancement des travaux...