Les moulins à chanvre

                                             Du fil de l'eau au fil du chanvre.

                                                              ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

      Lors de l’une de nos randonnées, aux cascades d’Augerolles, nous avons découvert les vestiges de nombreux moulins à chanvre : de quoi attiser notre curiosité.

Tout dernièrement, j’ai rencontré un "Ancien" (nous l’appellerons Roger) né au crépuscule de 1919, et qui se souvient, dans sa plus jeune enfance, que ses parents, alors agriculteurs à Saint Georges La Pouge récoltaient du chanvre pour en faire des cordes. La partie non utilisée servait de litière pour les bêtes.

  Mais pour lui, pas de souvenir d’huile. C’est pourtant bien de moulins à huile dont il est question sur ce ruisseau, aux eaux abondantes et tumultueuses .......EH BIEN NON !!!!. çà, c'était notre 1ére idée. Mais après des recherches plus poussées (merci Mimi de Vallière), nous avons découvert que ces moulins avaient d'autres usages. Le chanvre était en fait, essentiellement utilisé pour fabriquer les cordages, certes, mais aussi le linge de maison: draps, nappes et même le linge de corps (chemises).

Une fois récoltées, les tiges étaient trempées dans l'eau froide des ruisseaux ou des pêcheries, pour le rouissage (8 à 15 jours). Lorsque les fibres se détachaient, le chanvre était mis à sécher. Le teillage, à la main ou avec une broie, permettait de séparer les fibres qui étaient alors portées au moulin pour être bréjées (assouplies) sur cette pierre ronde percée en son centre d'un trou (doc 2) qui lui-même accueillait le mécanisme entraîné par la force de l'eau. Après des opérations de peignage, le chanvre pouvait finalement être filé et utilisé pour le tissage.

   De ces moulins utilisés, semble-t-il jusqu’au début du xx ième siècle, on retrouve les canaux d’alimentation, les axes et les meules énormes, en granit.

  On peut donc facilement imaginer que la culture du chanvre était très présente dans ces lieux maintenant couverts par la lande et par ces majestueuses forêts.

  Toute cette activité autour du chanvre explique également l'existence de ce réseau important de chemins creux bordés de murets (voir compte-rendu de la balade)

La culture du chanvre est actuellement sérieusement relancée pour les très nombreuses utilisations de cette plante : tissus, constructions, isolations, cosmétiques …..

 Le moulin d'Augerolles (Doc 1) récemment restauré était lui, utilisé pour la fabrication de la farine.

Pour plus d'infos, reportez-vous à l'un des sites suivants:

 

 

 http://www.association-tours-de-crocq.fr/le-chanvre

D Ric.              

                               

                  Doc 1                                                    Doc 2

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.07 | 11:45

La réponse à votre question figure dans les premières lignes de cet article :"tout d'abord, un château (XVe) brulé en 1795 puis un manoir XIXe (Photo 1910)

...
24.07 | 15:45

comment présenter une photo du château de la Feuillade détruit par incendie en 1795 alors que l'invention de la photo date de 1839

...
14.05 | 09:30

Quelle belle balade ! Je regrette bien d’avoir raté ça ! Bises à tous

...
31.01 | 09:37

Je visite régulièrement votre site que je trouve très "sympa", très varié, très bien documenté et en constante évolution. BRAVO !!!

...
Vous aimez cette page